Ecriture·Theodora Roselyne

Theodora Roselyne – Prologue

–   Qu’est-ce que ça peut bien me faire ? De toute façon, des filles dans son genre, il y en a treize à la douzaine. Au moins, je parais originale par rapport à… ça.

Ma réaction l’avait laissé de marbre, exposant son magnifique sourire en coin, celui qui me faisait tant craquer. Ses dents blanches brillaient sous la teinte rosée du ciel et rouge du soleil couchant. La mer était calme et la plage encore bondée. On se promenait tranquillement, main dans la main sur le front de mer, espérant trouver ici, la sérénité qui nous a tant manqué chez nous. Dans les rues inondées de monde, nous passions presque inaperçus. Notre moment de bonheur se transformera rapidement en cauchemar, nous le savions pertinemment tous les deux. Mais si, avant de mourir, nous pouvions être ensemble, alors tout nous était égal. Peu importait notre sort, on ne capitulera pas sans se battre.  

Me battre… C’était devenu ma raison d’être. Que pouvais-je bien faire d’autre, puisque d’être avec la personne que j’aime m’était pratiquement impossible ? Aujourd’hui, je savais que mon dernier combat arrivait, que ce serait sûrement le plus important et le plus dur qu’il m’ait été donné de faire. Je combattrai pour les miens, mon peuple, mes frères et sœurs… Mes amis. Mais si, dans cette folie vengeresse, leur désir est celui-ci, alors, je serai la première sur le front.

J’ai toujours été comme ça, passionnée, déterminée, et prête à tout pour parvenir à mes fins. La première fois que je l’avais vu, j’avais tout de suite su (bien que je ne veuille pas d’admettre) qu’il m’avait fait chavirer, si délicat, si passionné. On se ressemblait en étant différents. Alors que j’ai eu si peur, il est apparu, m’a aidé. Son sourire, sa voix, plus que son physique d’Apollon… Son sourire… qui m’a tellement fait craquer. Mais plus que tout, le fruit interdit. Que pouvais-je faire donc, j’étais obsédée. Et vous savez qu’une fille obsédée n’est pas totalement responsable de ses actes. Pas vrai ?

–   Mais pourquoi es-tu encore jalouse ? Tu sais très bien que personne ne pourra me forcer à partir d’ici… Aujourd’hui, je suis avec toi et rien ne pourra jamais entacher cela… Je me battrai, Ely, je me battrai jusqu’au bout s’il le faut. Tu me comprends ? Tu as encore besoin que je te le prouve, ne l’ai-je pas déjà suffisamment fait, me répond-il d’une voix rauque, pleine de sous-entendus…

Des souvenirs me reviennent en tête et me frappent encore de plein fouet.

–  Non, c’est bon. Je suis désolée, lui répondis-je, en réfugiant ma tête dans son cou.

Il prit délicatement ma tête entre ses mains, se rapprocha doucement de moi, ses yeux bleu si profond me transperçant littéralement, tandis qu’il m’embrassait délicatement, timidement, puis de plus en plus passionnément… Pourquoi faut-il qu’il soit si parfait ? Il essuya la larme qui coulait sur ma joue, entrelaça ses doigts dans les miens, et me conduisit jusque notre hôtel.

Notre fuite n’a pas encore été remarquée. Mais bientôt, nous le savions, ils seront tous à notre poursuite. Tels des amants maudits…

Demain, ce sera la guerre.

© Tous droits réservés

Publicités

2 commentaires sur “Theodora Roselyne – Prologue

  1. Bonjour 🙂

    Je suis arrivée ici grâce à une pub sur FB, et je ne suis pas déçue par la destination. Je n’ai pas encore fait tout le tour du site, mais je n’ai pas pu m’empêcher à démarrer ma lecture. J’aime beaucoup ton style, fluide et agréable. Tu as une belle plume, c’est certain. J’ai dévoré ce prologue en espérant en savoir plus, mais c’est le but du prologue d’être vague ^^. Bref, j’ai hâte de lire la suite car cette histoire semble prometteuse.

    En n’en sachant que peu, je ne jugerai pas l’histoire pour l’instant. En tout cas, on accroche dès le début les personnages et c’est un très bon point 🙂 Ta plume rend tout cela très intéressant et je t’encourage pour la suite.

    Bisous,

    Stéphanie.

    PS : je tutoie par réflexe, mais si cela dérange, je change 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s