[Chronique #7] Les Etoiles de Noss Head, Tome 1 – Vertige

Vertige-9782290082140-30

  • Auteur : Sophie Jomain
  • Editeur : J’ai lu
  • Sortie poche le 04/10/14, 349 pages, 7.20€
  • Thème : Romance, Loup-garou, Fantastique
  • 4ème de couverture : «Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit. Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…»

Mon avis : Ça, c’est une histoire comme on les aime. De l’amour, du surnaturel, de la bagarre et une belle romance, celle dont on rêve toutes secrètement. Quand j’ai commencé le roman, j’ai de suite été séduite par la plume de Sophie Jomain. J’ai déjà été séduite lorsque j’ai lu les Felicity Atcock, mais sur ce roman, elle arrive parfaitement à reproduire les sentiments et expressions des ados. Entre la frustration d’un départ en vacances dans un endroit où l’on n’a pas envie d’aller et l’émoi d’un premier amour, ou même encore la peur ou l’hystérie.

Hannah se retrouve encore une fois chez sa grand-mère Elaine pour les vacances d’été, et à la veille de son 18e anniversaire, elle préférerait être sur Paris avec ses amis. Là-bas, elle retrouvera Davis, un ami d’enfance qui, secrètement, amoureux d’elle, qui la fait bouger dans tous les coins de la ville, jusqu’à ce qu’il essaie « d’abuser » d’elle alors qu’il avait trop bu. Là, elle rencontre Leith, et commence une très belle histoire d’amour entre eux deux. Une très belle histoire, qui prendra forme au cours d’un voyage dans les îles Orcades. Un jour lors d’une balade, un loup à été rendu fou par l’odeur d’Hannah, et va la traquer. Bien sûr, Leith se ne laissera pas faire. Parce qu’il croit vraiment qu’il pourra lui ravir son âme sœur aussi facilement ?

Les Etoiles de Noss Head, c’est un petit bijou, un petit bijou qui parvient à me faire rire et pleurer. J’avoue qu’il n’en faut pas beaucoup. Mais avec ce roman, je me suis rappelé qu’un jour aussi j’ai été une grande romantique qui croyait éperdument au grand amour.

L’auteure nous emmène dans un monde à part perdu dans les confins écossais, avec une héroïne que l’on se plait à adorer : parisienne, bosseuse, rêveuse, elle sait ce qu’elle veut… Mais elle représente aussi cette grande part de naïveté que l’on aimerait garder en nous. Comment pouvait-elle s’imaginer plaire à autant de garçons, alors qu’elle est persuadée repousser les hommes. En fait, ce personnage me ressemble beaucoup, c’est peut-être pour cela que je l’aime autant. Sauf, que je suis un peu moins naïve quand même. (Du genre, j’ai su qui était le méchant, dès qu’il a été introduit dans le roman. Si, si je vous jure que c’est vrai !)

Leith. Encore une fois, un personnage masculin fort et torturé. Il est doux, gentil, à l’écoute, beau, sexy etc. Et surprotecteur. Prêt à se sacrifier pour les beaux yeux de son âme sœur. Ce que je comprends parfaitement. Mais pour prouver qu’il est fort et qu’il peut protéger Hannah, il se met en danger. C’est courageux de sa part, adorable, mais stupide.

L’histoire est vraiment belle, je suis tombée amoureuse de cette histoire d’amour. C’est beau, c’est tout en douceur, et c’est vraiment représentatif de ce que l’on peut ressentir lorsque l’on est amoureuse pour la première fois. Le doute, les questions, les appels aux meilleures amies, et les moments d’euphories lorsque l’on est avec lui… Juste ce moment-là. J’ai adoré la manière dont l’auteur l’a retranscrit dans son roman, de manière sensible et juste.

L’aspect mythologique est bien fait, l’explication des races et de leur rôle. L’histoire des clans de loup est plutôt bien rodée. Bon, bien sûr, que serait un bon roman sans une détention d’information en bonne et due forme. Mais cela n’avait aucune importance, tant on se laisse bercer par cette histoire.

En résumé : Ce roman est un coup de cœur. Tant dans l’écriture, l’histoire ou les personnages. J’ai toujours une certaine appréhension lorsque je lis des romans avec des personnages encore adolescent ou tout juste adulte, j’ai toujours peur que l’écriture ne convienne pas à mes envies de lectrice. Sauf que j’ai adoré. J’ai été subjugué par la plume de Sophie Jomain une fois de plus. Merci pour ce moment délicieux. Et j’ai hâte (et en même temps, j’appréhende c’est étrange) la lecture du deuxième tome.

Ma note : 18/20

Les points positifs : sans aucun doute les personnages, et la plume de l’auteure.

Les points négatifs : je recherche encore… je vous en informe quand je trouve quelque chose promis. Et vous, dites-moi tout. Qu’en avez-vous pensé de cette histoire ?

Publicités

20 réflexions sur “[Chronique #7] Les Etoiles de Noss Head, Tome 1 – Vertige

    • Justement, les couvertures sont si belles, se serait dommage de ne pas les avoir en version papier !! (Désolée, je ne peux pas m’en empêcher, je suis une fervente protectrice des versions papiers, c’est plus fort que moi ^^)

      J'aime

  1. Je suis une fervente protectrice aussi des livres. La liseuse a eu raison de moi quand il a fallu que je porte dans mon sac deux gros pavés car j’en avais quasiment fini un.
    Mais c’est vrai que les couvertures sont tellement belle. Je vais attendre un peu avant de les acheter, d’avoir une plus grande bibliothèque. Je suis raisonnable (ou pas…).

    J'aime

    • Le suppot de satan de mon chéri compte ? Dans ce cas, « j’ai » une tequel caractérielle qui aime manger tout ce qu’elle trouve (en particulier ce qui m’appartient) et me reveiller en me faisant une toilette intégrale du visage (miam). Chez moi (chez mes parents) pas d’animaux, ma mère les a en horreur. Et c’est pas faute d’avoir quémander un chat des années durant … Mais j’en aurai un ! C’est juré !!! XD

      J'aime

      • Le suppôt de Satan de ton chéri compte double même. Qu’elle est adorable. Ça fait 4 ans, qu’avec Mr Geek nous avons adopté nos deux boules de poil trop adorable qui sont également des suppôts de Satan. Grande première car ma mère détestent les chats, ils lui font peur (et je comprends). Mais du coup chez moi, j’ai mes chats. Et juste pour m’embêter ils essaient d’ouvrir les portes de placard juste a côté du lit. Grrrrr

        J'aime

  2. Pingback: [Chronique #38] Les Etoiles de Noss Head, t3 – Accomplissement | Les secrets de Rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s