bit-lit·Chroniques

[Chronique #12] Mercy Thompson, tome 3 – Le Baiser du Fer

  • Auteur : Patricia Briggs
  • Édition : Milady
  • Sortie le 4 septembre 2009, 410 pages, 7.10 €
  • Thème : action, Loup, romance, magie
  • 4e de couverture : « La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n’est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non.
    Le cœur de Mercy, quant à lui, est à l’image de la nature de sa propriétaire : partagé. Il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s’en chargeront peut-être pour elle… »

Mon avis : Et me revoici dans la foulée avec les aventures de Mercy Thompson. Je ne le dirai jamais assez, j’adore cet univers, et j’avais vraiment hâte de pouvoir partager avec vous mes impressions et ressentis sur ce nouveau tome. Et au vu de la lecture de ce tome, je vous le dis, j’aime les Loups. C’est définitif !
Un problème dans la réserve Faes de la région, qui est-ce que l’on appelle donc ? Mercy voyons. Après avoir contracté une dette envers Oncle Mike dans le tome précédent pour avoir utilisé un objet prêté plus de fois qu’il lui était autorisé, elle doit donc enquêter. Or voilà, il se trouve que Zee est accusée d’un meurtre qu’il n’a pas commis. Mercy va tout faire pour le sortir de là quitte à se mettre les puissants et regrettés Seigneurs Gris à dos. Et, en plus de tout cela, Mercy se voit obligée de choisir entre Samuel et Adam. La patience des deux loups n’est pas sans limites, et Mercy se rend très rapidement compte que si Adam fait beaucoup d’effort pour elle, il met aussi petit à petit la meute en danger… 


On est de retour avec Mercy ! Je commence vraiment à adorer cette petite, vraiment, elle n’en fait qu’a ça tête, elle est intelligente, insoumise, loyale et fidèle et j’adore cela. Je n’ai pas forcément envie de répéter ce que j’ai dit durant les chroniques précédentes donc je vais me concentrer directement sur le vif du sujet ! Donc Adam. Oui, parce qu’il est le vif de mon sujet (je crois que je suis amoureuse…). Restons concentrées.

La première partie du roman est marquée par une action pratiquement incessante et surtout l’absence des personnages masculins importants dont je n’ai plus besoin de vous donner les noms. Bon OK, je vais le faire : Adam et Samuel, voyons ! Elle est cependant bourrée d’action. Il n’y a pas un moment ou l’on s’ennuie. On est plongé directement dans le feu de l’action.
L’univers faes nous ouvre ses portes dans cet opus. L’arrivée à la réserve nous offre un petit aperçu de ce qu’ils cachent. Très clairement, les faes ne sont pas aussi innocents qu’ils veulent faire croire à la population depuis le coming-out. Mercy se retrouve mêlée au travers d’un monde qui veut garder ses secrets et surtout qui est prêt à tuer pour les garder profondément enfuis. Or, c’est le propre de Mercy de mettre sa truffe là où il ne faut pas.

* * *

En dehors de l’histoire avec les Faes qui prend la majeure partie du roman, on retrouve notre triangle amoureux préféré. Un triangle qui ne le reste pas très longtemps puisqu’à partir du milieu du roman, le choix se fait tout naturellement. Déjà, dès le départ, ses orientations se font comprendre assez rapidement. J’aime beaucoup la manière dont le choix se fait, ce n’est même pas tant Mercy qui choisit, mais bien Samuel qui fait ce choix pour elle. Au final, il s’agit peut-être de son premier amour, mais leur relation est beaucoup plus fraternelle qu’amoureuse. 

D’un autre côté, la relation avec Adam elle prend peut à peut forme. Outre son côté ultra protecteur, colérique et Alpha sur puissant, il est doux et attentif (avec elle, j’entends). Il laisse Mercy prendre sa décision en douceur, et à la fin du roman, on découvre un tout autre homme. Mercy a peur de lui, peur de l’impact qu’il pourrait avoir sur elle, et il fait tout pour la rassurer et lui montrer qu’elle peut lui faire confiance.
Je l’ai vraiment trouvé touchant dans ce tome, et j’espère vraiment ce que va encore évoluer durant les prochains tomes. Leur relation évolue tout en douceur et c’est plutôt appréciable.

Je vais aussi évoquer la relation de Mercy avec le reste de la meute. Il y a beaucoup de changements à ce niveau-ci. Mercy commence seulement à comprendre les répercutions qu’à la décision d’Adam de la désigner comme sa compagne, et ceux grâce à certains membres de la meute. Warren, Honey et Ben notamment m’ont marqué dans ce tome. Ils se démarquent non seulement par leur loyauté envers leur Alpha, mais par celle envers Mercy aussi. Ça laisse présager beaucoup de choses.

* * *

La plume de l’auteure… Je ne sais pas ce que je vais pouvoir dire de plus que pour les deux tomes précédents, j’aime vraiment la manière dont elle tourne les choses et les rends intéressantes. Et j’ai été particulièrement touchée par les deux derniers chapitres. 

* * *

En résumé : Les informations nous sont encore une fois données au compte-goutte. Le suspense est présent tout au long de ce tome, tout comme l’action et c’est ce qui fait qu’il est aussi agréable à lire, outre la plume de l’auteure. Encore un tome qui m’a fait vibrer. Et pour être honnête avec vous, j’ai dû m’isoler un bon moment avec la musique à fond dans les oreilles pour me calmer du trop-plein d’émotions.

C’est donc pour moi le dernier tome. Je n’ai malheureusement pas le suivant. C’est bien dommage, mais il faut diversifier de temps à autre.


Ma note : 18/20


Les points positifs : — L’action incessante

                                   — Les relations entre les personnages.

Les points négatifs : — et bien… je cherche.

Alors, quelle est votre opinion sur ce tome ?

Publicités

7 commentaires sur “[Chronique #12] Mercy Thompson, tome 3 – Le Baiser du Fer

  1. Salut 🙂

    J’adore aussi la saga Mercy Thompson, cependant, au fil des tomes, j’ai fini par décrocher. Je ne sais pas trop pourquoi. Cela a commencé avec le tome 7. J’aime pourtant beaucoup les relations entre les personnages, et les personnages en tant que tels. Peut-être est-ce dû à l’histoire.

    Je pense peut-être que tu les as déjà lu, mais il y a aussi la saga Alpha & Omega. J’avoue largement préférer ces livres là 🙂

    Bisous.

    J'aime

    1. Bah je n’ai lu que les trois premiers pour l’instant et j’ai adoré, mais c’est vraiment que j’ai aussi parfois tendance à me lasser de certaines séries trop longue, je trouve qu’elles perdent leur éclats à mesure des tomes !
      Et non, je ne les ai pas encore lu, mais c’est dans ma liste prochaine 😀

      J'aime

      1. Continue quand même, on ne sait jamais 🙂 C’est surtout le personnage de Mercy qui m’a lassé. Je commençais à la trouver insupportable, lol. Mais faudrait quand même que je lise le tome 8 au vu du résumé qui promets un livre assez amusant (pour le lecteur bien entendu :p)

        C’est vrai que les séries trop longues peuvent se ternir. Rares sont celles qui tiennent la route malheureusement.

        J'aime

      2. Oui, oui, je vais continuer, je ne supporte pas commencer une série et ne pas la finir même si ça m’agace, je suis beaucoup trop curieuse xD
        C’est vrai, il y a certaines séries, où il n’y a jamais assez de tomes mdr. J’adore les trilogies justement pour ça, on profite vraiment des personnages sans qu’ils nous lassent, et on est même triste quand on doit les quitter, et ça, c’est la plus belle des choses je trouve !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s