[Chronique #16] La trilogie des Gemmes – Tome 3 : Vert Emeraude

  • Auteur : Kerstin Gier
  • Edition : Macadam
  • Sortie le 14 Mars 2012, 425 pages, 14.50€
  • Thèmes : Voyage dans le temps, romance, secte
  • 4ème de couverture : «« Elle est le Rubis, la douzième, l’ultime voyageuse.
    Avec elle, le cercle est refermé, le secret révélé.
    Un secret qui remonte à la nuit des temps. »Gwendolyn a-t-elle jamais été une lycéenne comme les autres ?
    Pour son premier vrai chagrin d’amour, en tout cas, elle aimerait bien faire comme toutes ses copines : pleurer des heures au téléphone et se gaver de chocolats.
    Mais pas question, les Veilleurs du temps ont besoin d’elle.
    Pire, c’est avec Gideon lui-même, celui qui lui a brisé le cœur, qu’elle doit repartir en plein XVIIIe siècle, affronter un drôle de comte, soi-disant immortel.Plus question de pleurer, il faut agir ! »

Mon avis : Voilà enfin la chronique sur le dernier tome de la Trilogie des Gemmes. Voilà bien longtemps que je l’ai terminé, maintenant que je suis motivée à écrire, j’en profite pour vous faire cette petite chronique, rapidement. J’ai terminé ma dernière chronique un peu déçue par la fin du tome deux, le manque d’action et de rebondissements de ce tome m’avait laissé sur ma faim. J’avais aussi été énervée par la relation entre Gwen et Gideon. De plus, le trop-plein de secret qu’entourait la narratrice était troublant. Ainsi, j’ai commencé ce tome autant sur la réserve que pressée de découvrir la fin de cette série.

Après le mauvais coup de Gideon, Gwen se retrouve seule avec son chagrin d’amour, merci au Comte de Saint Germain et à ses manigances. Cependant, elle doit toujours faire équipe avec Gideon afin de satisfaire les besoins du Cercle qui veut absolument refermer le cercle de sang du chronographe. Avec l’aide de son Grand-Père qu’il ira voir de nombreuses fois dans le passé, afin de découvrir les véritables intentions de Paul et Lucy et ce qu’il avait caché si ardemment.  sticker-arabesque-tete-de-lit

Je vais directement partir sur l’intrigue. Durant les deux premiers tomes, nous n’avions pas eu beaucoup d’indices. Nous savions seulement que le Rubis était la clef de l’énigme, que le Comte de Saint Germain était un manipulateur qui avait bien d’autres buts que de sauver l’humanité, et qu’ils avaient tous été manipulés sans même s’en rendre compte.

L’auteure nous offre un troisième temps un peu plus riche en révélations, Gwen va mener l’enquête, doucement, mais surement. Elle peut compter sur l’aide précieuse de Leslie, Xemerius et même Gideon, qui commence petit à petit à ouvrir les yeux sur les desseins du Comte. Mais surtout, elle n’aurait jamais pu comprendre le fin mot de l’histoire sans l’aide plus que précieuse de son Grand-père, qui, depuis le passé, va tout faire pour résoudre les énigmes et aider sa petite fille à comprendre toute l’histoire.

Bien sûr, l’auteure est toujours avare en indices et on se retrouve rapidement perdu dans la masse de suppositions. Rendues au compte-goutte, les informations nous arriveront à la toute fin du roman.

Heureusement, dans ce tome, on ne peut pas dire qu’il n’y ait pas d’action. Il n’y a presque pas d’essoufflement, et honnêtement après le tome précédent c’est un soulagement. La fin est palpitante, émouvante, pleine de surprises. Je ne dirai rien de plus sur ce cas, je vous laisse profiter de cette belle fin.

sticker-arabesque-tete-de-lit

Parlons ensuite de la relation entre les personnages, notamment celle de Gwen/Gideon. Oui, c’est mignon et tout et tout. Personnellement, Gideon m’énerve, je déteste les hommes qui pour protéger ceux qu’ils aiment deviennent des abrutis. Cependant, au fur et à mesure, il n’arrive pas à cacher ce qu’il éprouve pour elle, ils sont plus complices. Il se rend compte bien que tardivement du complot et finit par aider Gwen. Ce n’est pas trop tôt. Je trouve toujours que leur relation est bien trop rapide. Rappelons qu’il ne se passe que très peu de temps entre les trois romans. Cependant, je comprends bien d’être investi d’une telle mission rapproche.

La famille est vraiment très importante dans ce roman, j’aime particulièrement l’enquête à l’intérieur même de la maison et leur complot contre Charlotte et Glenda. Le plus touchant reste encore la relation avec Lucas. J’adore leur relation, qui ne rêverait pas de pour partir dans le passé afin d’avoir un contact avec une personne proche décédée.

sticker-arabesque-tete-de-lit

J’ai retrouvé Gwen pour la dernière fois, entre dépression, guimauve et force de caractère incroyable. Malgré tout, c’est une héroïne, un peu particulière, un peu anticonformiste, mais que l’on a plaisir à suivre. On s’identifie facilement à elle dans la mesure où elle reste malgré tout une adolescente normale avec ses problèmes de fille de 16 ans, mais un petit truc en plus qui lui donne cette importance toute particulière. Un petit quelque chose qui nous touche en elle. Peut-être sa fragilité ?
Les personnages secondaires ont aussi un rôle très important dans le roman et apportent beaucoup à l’histoire. J’ai notamment un très gros coup de cœur pour Xemerius, la touche humour et sarcastique, en plus d’une amitié et une fidélité sans borne.

sticker-arabesque-tete-de-lit

L’univers est vraiment bien ficelé, archives, registres, secrets, tout a été soigneusement étudié. La plume de l’auteure aider beaucoup à se plonger corps et âmes dans cette aventure. Notre lecture est un vrai nectar dont j’ai adoré me repaître. J’en viens même à regretter que ce soit une trilogie.

sticker-arabesque-tete-de-lit

En résumé : L’auteure a un talent sans borne pour nous conter des histoires et nous faire plonger dans son univers, il n’y a aucun doute là dessus. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette série malgré les quelques petits défauts. Cela ne m’a pas empêché de fermer le livre à regret, les yeux pleins de larmes. Cette histoire nous plonge dans un univers bien à lui, et c’est toujours dur de dire adieu à ceux dont on a suivi les aventures pendant plusieurs heures. Cette histoire aurait bien mérité d’être approfondie encore, pour notre plus grand plaisir bien sûr.


Ma note : 17/20


Les points positifs : — l’histoire et l’univers.

Les points négatifs : — Toujours la rapidité de la relation Gwen/Gideon, mais c’est vraiment un point de vue personnel et il aurait été bien d’avoir encore un peu plus d’éclairement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s