[Ciné/Série #15]Pourquoi faut-il absolument regarder Sherlock ?

p10406404_b_v8_aa

Coucou tout le monde,

Je vous ai écrit beaucoup d’articles sur les films que je pouvais voir, mais jamais sur des séries, alors que j’en regarde quand même beaucoup. Je voulais commencer cette nouvelle petite section par ma série du moment. J’ai vraiment eu un très gros coup de cœur pour cette série : Sherlock.

Comme je pense beaucoup d’entre vous, je commence à en avoir assez des séries policières bas de gamme qui nous offrent peu de réflexion, répétitives… Enfin, tout ce qui tourne autour des Experts, Les New York… Je suis cependant une très grande fan du célèbre détective dont les aventures bercent mon enfance. Après les films avec Robert Downey Jr et Jude Law, qui sont, du reste, une belle interprétation, Elementary beaucoup plus récemment qui s’offre une remasterisation complète du mythe, c’est d’une série très british dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui. Pour ma part, cette nouvelle interprétation a tout d’une grande. On y retrouve tout ce que l’on aime, outre un Sherlock délicieusement sociopathe avec ses répliques acides, la reprise des romans en les modernisant et la musique (enter autres) nous plonge dans l’ambiance d’une enquête haletante.

La série se décompose en (pour l’instant) quatre mini-saisons de trois épisodes d’une heure trente chacun. Et chaque épisode nous offre son lot de suspense, répliques acerbes, personnages haut en couleur. Du Pur Sherlock, et j’adore. Pourquoi ?

  • Un casting vraiment au poil

benedict-cumberbatch-sherlockLe très très gros point fort de cette série, c’est très clairement son duo d’acteurs principaux. Benedict Cumberbath met son charme tout anglais dans l’interprétation de Sherlock. Après maintes séries et réinterprétations, je trouve enfin une série où l’on fait face à un vrai Sherlock.p013mqsj
Ensuite, il faut parler de Martin Freeman, l’interprète de Bilbon Sacquet trouve ici un rôle qui lui convient parfaitement, vétéran de la Guerre d’Afghanistan, un clin d’œil d’ailleurs aux romans, puisque Watson est un effet un vétéran de la guerre d’Afghanistan, mais de celle de la fin du XIXe. Son interprétation est très juste, faisant parfaitement le pendant humain de Sherlock.
sherlock-moriarty-season-1Quant aux autres personnages, il faut parler de Moriarty, Andrew Scott est parfait pour l’interprétation délicieusement… Je n’ai pas de mot, il est complètement cinglé ! D’ailleurs, il faut souligner l’interprétation de l’acteur, c’est impressionnant.

  • Une vision vraiment réaliste du personnage de Sherlock Holmes

10299901-sherlock-saison-4-le-tournage-a-debute-avec-benedict-cumberbatch-bientot-une-date-de-sortiePour moi, Sherlock Holmes, c’est un sociopathe, incapable de montrer des sentiments, qu’il pense incompatibles avec son intelligence. Un homme avec une intelligence telle qu’il est capable de prendre n’importe quoi pour calmer son cerveau. Et depuis quelques années, on retrouve cette image controversée du personnage, que les séries avaient effacé pendant des années, à cause de tabous qui n’ont pas lieu d’être. J’aime cette vision du personnage, non pas parce qu’elle est proche de la création de sir Arthur Conan Doyle, mais parce qu’il nous prouve que même un personnage avec une intelligence aussi incroyable n’est pas sans faiblesse et que les sentiments peuvent parfois avoir du bon. D’ailleurs, on s’en rend particulière compte face à Irène Adler.

  • Beaucoup d’humour et de sarcasme

Les dialogues, les punchlines, les joutes verbales en tout genre donnent le sourire ! Je ne compte plus les éclats de rire lorsque Sherlock s’acharne contre Anderson. Les dialogues piquants vont de pair avec les personnalités très fortes des personnages. Le côté humoristique tranche agréablement avec l’aspect beaucoup plus intellectuel.

  • Reprise des romans de sir Arthur Conan Doyle, sous forme d’épisode de 1 h 30 transporté au XXIe siècle.

Les épisodes sont des transpositions modernisées des romans. On retrouve donc le célèbre Chien de Baskerville, ou encore un Meurtre en Rouge (qui devient d’ailleurs « un meurtre en Rose »). J’apprécie beaucoup que les créateurs aient voulu donner cet aspect authentique à la série, qu’il n’y a pas dans toutes les autres adaptations ! Le tout, bien évidemment, transposé au XXIe siècle. On a donc la vision d’un Sherlock accro à son téléphone, aux analyses scientifiques poussées et Watson qui écrit un blog pour faire passer son stress post-traumatique. J’ai lu beaucoup d’avis plus que négatifs sur cet aspect moderne, mais je trouve justement que c’est agréable d’y voir quelques petites transformations. En outre, si l’on veut un épisode qui se déroule durant la période victorienne, on peut toujours regarder l’épisode spécial de Noël.

sherlock-special-hires-4-1

  • Une BO incroyable

La BO pour une série c’est très important, et celle de Sherlock est des plus agréable à l’oreille. David Arnold et Michael Price les compositeurs, offrent une musique dynamique qui convient parfaitement au personnage. D’ailleurs, comme beaucoup des acteurs de la série, ils ont reçu des récompenses pour leur travail.

Rien que pour vos oreilles : le thème principal.

Et vous, que pensez-vous de cette série ?

Publicités

Une réflexion sur “[Ciné/Série #15]Pourquoi faut-il absolument regarder Sherlock ?

  1. Pingback: [Ciné/Séries #19] Doctor Strange | Les secrets de Rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s