bit-lit·Chroniques·Fantastique·Lectures

[Chronique #54] Vampire Academy, tome 1 – Soeurs de Sang

vampire-academy-tome-1-soeurs-de-sang-762024-250-400

  • Auteur : Richelle Mead
  • Editions : Castelmore
  • Sortie le 08/10 /2010, 6.9€, 376 pages
  • Thèmes : vampires, amitié, école, complots
  • 4ème de couverture : «Saint-Vladimir est un lycée privé hors du commun : à l’abri des regards indiscrets, de jeunes vampires y apprennent la magie. Rose Hathaway est une dhampir et elle doit assurer la protection de sa meilleure amie Lissa, princesse moroï. Menacées au sein même de l’Academy, Lissa et Rose ont fugué ensemble, mais ont été ramenées de force derrière les hautes portes de Saint-Vladimir. Entre intrigues machiavéliques, rituels nocturnes inavouables et amours interdites, elle doivent rester sur leurs gardes : les Strigoï, vampires immortels et ennemis jurés des Moroï, pourraient bien faire de Lissa l’une d’entre eux pour l’éternité. »

Mon avis

Voilà un petit moment déjà que je souhaitais lire les Vampire Academy, mais, ils n’étaient qu’en grand format, je ne les ai donc jamais achetés. Lorsque j’ai vu que Castelmore lançait le format de poche, je me suis royalement jetée dessus. D’autant que je suis une grande amatrice de la plume de Richelle Mead, j’ai dû lire la plupart des séries qu’elle a sorties, bref, j’adore quoi ! J’ai beaucoup apprécié la lecture de ce roman, bien que l’ambiance soit encore un peu adolescent !

Rose et Lissa sont les meilleures amies du monde, elles sont inséparables depuis des années et surtout depuis l’accident de voiture qui a coûté la vie des parents et du grand frère de Lissa. Mais voilà, elles ne sont pas des ados comme les autres, Lissa est l’héritière d’une des douze familles princières Moroï, une race de vampires très ancienne et Rose sa gardienne Dhampir (elle a une mère humaine, une gardienne de renom et un père Moroï). Après de nombreuses menaces contre Lissa, Rose décide de les faire s’enfuir de l’institution dans lesquelles les personnes comme elles vivent et apprennent d’un côté à se servir de leur pouvoir où à devenir des gardiens : Saint-Vladimir. Lorsqu’elles sont forcées à y revenir, elles vont replonger dans un monde de complots politiques et d’histoires d’adolescents où la vie de Lissa ne tiendra qu’à un fil. 

arabesque

Une intrigue avec beaucoup de potentiel, mais encore un peu trop « adolescente »

La Vampire Academy est un lieu de complots et de mystères, d’attaques viles et sournoises, un peu comme dans n’importe quel lycée ou internat en fait. J’aime voir Saint Vladimir comme une sorte de petit Poudlard. Ce premier tome permet avant tout de mettre en place la trame principale de la série : les moroï, des vampires très « humains » (la manipulation de la magie et leur régime alimentaire étant les principales différences), doivent se protéger des stigoï, des moroï ayant succombé au meurtre, qui deviennent plus forts et immortels, mais complètement allergiques au soleil, et ce, grâce à leurs gardiens dhampir, des sang mêlés moroï qui sont élevés dans le seul but de protéger les moroï. Suis-je assez claire ?

Cette intrigue fantastique est un peu mise de côté dans ce tome, on assiste plus aux querelles de lycées induites par le retour des filles à l’institut, des jalousies, des histoires de garçons, de fêtes, de fringues. Entre politiques, complots et jeux de dupes qui sont le ciment de ce genre d’endroits. En outre, l’intrigue autour de Rose et Lissa est vraiment intéressante, elle va rythmer cet opus. Ce sont deux personnages complètement opposés l’un à l’autre et pourtant, elles se complètent de bien des manières. Cette belle histoire d’amitié est vraiment touchante, elle est le principal point de ce début de série, et pourtant, on comprend bien que la relation Rose/Dimitri va prendre le dessus sur cette amitié.

Le roman reste cependant très agréable à lire, il est rythmé, plein de rebondissements, malgré l’aspect encore beaucoup trop ado de l’histoire. C’est un roman léger, parfait pour l’été, on attend cependant avec impatience que l’intrigue s’assombrisse un peu.

arabesque

Des personnages stéréotypés, mais attachants

On commence avec Rose, la narratrice de cette histoire. Très clairement, à la base, Rose est le stéréotype des « pouffes » du lycée que je ne peux pas supporter. On a l’impression qu’elle ne prend pas ses responsabilités, qu’elle se fout de tout, qu’elle ne pense qu’aux garçons. Cependant, on se rend vite compte que cette jeune femme à un caractère bien affirmé, mais qui veut rentrer à la cour des grands avant l’heure. Elle veut assumer ses responsabilités, protéger Lissa, être sa gardienne et pour cela, elle est prête à tout. Cependant, elle manque de profondeur, elle est superficielle.

Lissa est tout l’inverse, plutôt réservée, ouverte et gentille, elle est la blonde populaire qui possède un véritable harem autour d’elle. Si Rose est pimpante, courageuse, Lissa est le calme, la perfection. Mais elle reste tout aussi stéréotypée que Rose, dans le style petite fille malheureuse.

Dimitri est le mentor de Rose, un dhampir presque qualifié de dieu par les autres tant ses performances sont impressionnantes. On comprend très rapidement pourquoi Rose craque pour lui. Mais c’est pareil, malgré la tentative d’approfondissement, il reste pour l’instant assez creux.

arabesque

La plume de Richelle Mead a toujours été pour moi un véritable bonheur, autant dans le ton ado comme ici ou dans ses histoires plus adultes (Succubus ou Cygne Noir). Malgré tout, je pense que l’univers et les personnages ont vraiment besoin de murir pour que tout devienne bien plus intéressant

arabesque

En Résumé 

Un premier tome dans lequel l’auteure met en place son univers et ces personnages, malgré (encore une fois) une intrigue et une histoire un peu trop légère à mon goût, j’aime beaucoup cette nouvelle mythologie autour du vampire, et tout ce que l’auteur arrive à créer autour de Saint Vladimir. Surtout, ce roman met en avant une très belle histoire d’amitié, du genre dont on rêve lorsque l’on est ado. Donc, malgré mon retour dans mes atroces années lycées, j’ai beaucoup aimé ce moment passé avec Rose et Lissa. D’ailleurs, il y a deux ans, la Vampire Academy s’est offert un film, plutôt sympathiques d’ailleurs.


très bonne lecture


Les + : 

  • La mythologie
  • L’histoire (dans son ensemble)
  • L’amitié

Les — : 

  • Une intrigue beaucoup trop légère
  • des personnages stéréotypés
  • Beaucoup trop ado

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s