Chroniques·Lectures·Young adult

[Chronique #61] Les Messagers des Vents, tome 2 – Sanctuaires

les-messagers-des-vents-tome-2-sanctuaires-762593

  • Auteur : Clélie Avit
  • Edition : Le Masque
  • Sortie le 8 juin 2016, 18euros, 439 pages
  • Thèmes : Fantasy, Young adult, prophéties, quêtes
  • 4ème de couverture : « Depuis son périple en territoire des Terres, Eriana ne peut plus douter. Sous la précieuse protection de Setrian, elle seule peut déjouer la prophétie. Les espoirs de toute la communauté des vents reposent sur eux.
    Mais le pouvoir du Velpa, terrible groupuscule cherchant à raviver une énergie destructrice, s’est étendu : la cité des Eaux a été infiltrée.
    Alors que la survie d’Eriana dépend des artefacts, ces objets de mystère ne cessent de lui échapper. Les équipes se lancent à leur poursuite. Face à l’urgence, chacun fait ses choix. Mais les décisions sont douloureuses et les conséquences de plus en plus dangereuses. »

Mon avis

J’avais quitté le 1er tome un peu perplexe et presque déçu de ma lecture. L’univers créé autour de ce livre est en effet incroyable, d’ailleurs, c’est un des univers les plus complexes et intéressants que j’ai pu rencontrer, mais, il m’avait manqué beaucoup de choses, dont notamment des explications qui nous avaient permis d’appréhender plus facilement le monde et l’histoire, en général. Malheureusement, je n’ai pas réussi à m’accrocher à ce tome-ci non plus. Bien que je trouve toujours l’univers incroyable, il y a un certain nombre de points qui m’ont dérangé et j’ai eu beaucoup de mal à terminer ma lecture, ce qui est vraiment rare venant de moi. D’ailleurs, j’ai même failli abandonner ma lecture. Du coup, je vais vous présenter le compte rendu de ma lecture vraiment mitigée.

Setrian et Eriana sont perdus sur le territoire des Terres, sépares du reste de leur équipe par un brouillard particulièrement épais. Maintenant, plus que jamais, ils ont besoin de trouver la place que doit jouer chacun des prétendantes, mais plus que cela encore, ils ont besoin de terminer l’initiation d’Eriana au plus vite. Une épreuve qui risque bien de nuire aux deux amoureux, mais qui est pourtant indispensable pour vaincre le Velpa dont le pouvoir et l’influence s’étendent de jour en jour. 

arabesque

Un univers incroyable qui ne parvient pas à éclipser les faiblesses

Je vais commercer par les points positifs de ce nouveau tome, tout d’abord l’univers, toujours aussi incroyable. Dans un premier temps, j’ai été agréablement surprise de trouver une carte au début du roman. J’avais beaucoup de mal à situer l’action dans le 1er opus, du coup, cela m’a permis d’entrer plus facilement dans l’univers. L’univers s’étoffe et offre de nouvelles perspectives. Enfin, on voit l’apparition des Neo fryriens et de nouveaux territoires.

Au niveau de l’action, je suis assez perplexe. On retrouve nos personnages presque à l’endroit où on les a quittés à la fin du premier tome. D’un côté, il se passe beaucoup de choses, il y a toujours des rebondissements, de l’autre, le rythme est assez lent, ce qui est complètement paradoxal. Il faut attendre les cinquante dernières pages pour voir les choses réellement s’accélérer. Jusque là, j’ai trouvé le rythme assez difficile à tenir. La toute fine paraît pourtant promettre une jolie suite.

L’intrigue est toujours aussi complexe, voire même un peu trop. Si dans le premier tome, cela pouvait être éclipsé par la découverte de l’univers, ici, alors que l’on est vraiment plongé au cœur des conflits, cela devient particulièrement difficile de suivre. Entre les différents retournements de situations, les prophéties qui sont de plus en plus compliquées à suivre, et les termes complexes (toujours sans glossaire), on se perd, et cela dessert le roman. De plus, certains passages mériteraient d’être diminués de moitié, il y a beaucoup trop de longueur, d’explication, de sentimentalisme. 

arabesque

Des personnages autant intéressants qu’agaçants

Déjà dans le premier tome, j’avais un sentiment partagé sur les personnages, je les ai trouvés forts et plutôt intéressants, mais le manque de maturité très clair était agaçant. Ici, c’est le même problème. C’est même pire avec les personnages principaux.

Eriana devient un mage à part entière, on se rend compte de son nouveau rôle dans la prophétie, de tous les sacrifices qu’elle doit faire, elle est courageuse et forte. Cependant, je n’ai pas réussi à m’identifier à elle, ni même à me sentir proche. Elle est beaucoup plus active dans ce tome, quoiqu’on ne la voit qu’apprendre à être un mage, mais je ne la trouve pas accessible, et cela me dérange.

Quant à Setrian, j’ai été déçue. Il devient faible, par seul dans une quête et ne paraît plus capable de réfléchir autrement que vis-à-vis de ses sentiments pour Eriana. Leur relation elle-même m’agace, elle n’a plus rien de côté mignon que je lui avais trouvé dans le premier tome.

Par contre, j’ai été séduite par Gabrielle, son intelligence, sa douceur. C’est un personnage qui mérite d’être développé par la suite.

arabesque

Malgré ma difficulté à lire le roman, je sais quand même reconnaitre une œuvre littéraire de qualité. Le style de Clélie Avit est très bon, fluide et l’histoire reste prometteuse, même si elle ne m’intéresse pas. Il y a beaucoup d’émotion notamment dans le dernier tiers du roman, notamment avec la disparition de personnages forts. Enfin, la multiplication des points de vue nous permet d’alléger un peu la lecture, et parfois, cela faisait beaucoup de bien.

arabesque

En résumé

Malgré un univers très bon et une plume très agréable, je n’ai pas été transportée par cet univers. De trop nombreux points m’ont vraiment gêné dans ma lecture, et pour dire, j’ai vraiment été à deux doigts d’abandonner. Ce qui me dérange, c’est que je ne supporte pas ne pas connaître la fin d’une histoire, mais je ne suis pas sûre de lire les tomes suivants.


lecture moyenne


Les + : 

  • L’univers
  • Le style de l’auteure

Les — : 

  • Les longueurs
  • Les personnages
  • L’intrigue
  • La lenteur

Dans la même série

Les Messagers des Vents de Clélie Avit

Publicités

2 commentaires sur “[Chronique #61] Les Messagers des Vents, tome 2 – Sanctuaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s