[Chronique #65] La Maison de la Nuit, tome 1 – Marquée

la-maison-de-la-nuit-tome-1-marquee-2096332-250-400

  • Auteurs : P.C. Cast & Kristin Cast
  • Edition : Pocket Jeunesse
  • Sortie le 7 janvier 2010, 7.40€, 307 pages
  • Thèmes : Fantastique, amour, romance, vampires, marques, école
  • 4ème de couverture : « Dans un monde qui pourrait être le nôtre vit Zoey Redbird, une adolescente presque comme les autres…
    Un soir après les cours, un jeune homme inquiétant s’approche d’elle. Soudain, il la désigne du doigt et lui dit :  » Zoey, ta mort sera ta renaissance, ton destin t’attend a la Maison de la Nuit « . A ces mots, une marque mystérieuse apparaît sur son front. Zoey est terrifiée mais – elle le sait – elle doit intégrer le pensionnat où sont formés les futurs vampires, pour y réussir sa Transformation ou… mourir. »

Mon avis

Je devais lire un PKJ depuis longtemps, mais tous les tomes qui me plaisaient étaient en très grand format et donc beaucoup trop cher pour moi. Un paradoxe non, quand on parle de Pocket ? Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi les livres pour adolescents et jeunes adultes sont les plus chers, alors que ce devrait être l’inverse ? M’enfin, cette question à part, j’ai décidé de prendre ce tome parce que ça fait quand même un petit temps que je souhaitais lire cette série, mais j’étais un peu freinée par le fait que ce soit un roman pour jeune lecteur. Je me suis ensuite rappelée que beaucoup d’adultes se plaisaient à lire du Young Adult, alors pourquoi pas moi ? Du coup, je me suis lancée, et j’ai été séduite par l’histoire, un peu moins par le manque de maturité. Bon retour en enfer… euuh, au lycée, pardon.

Zoey est une adolescente comme les autres, ou presque, si l’on oublie ses racines amérindiennes, sauf qu’un jour, alors qu’elle était en cours comme n’importe quel autre lycéen de seize ans, elle se retrouva marquée du croissant de lune des vampires, condamnée à être une nouvelle élève à l’école de la nuit, l’école et forme et accompagnent les futurs vampires dans leur transformation ou vers une mort certaine si leur corps ne tient pas. Zoey devra infiltrer les réputées Filles de la Nuit et trouver ce que la belle Aphrodite mijote tout en évitant ses coups bas, un sacré programme. Si en plus on doit ajouter des histoires de cœurs à tout cela. Bienvenue au lycée, version vampire. 

88059071-18

Une intrigue trop rapide et qui manque d’originalité, mais de bonnes idées

La première chose qui m’est venue à l’esprit lorsque j’ai terminé ma lecture, c’est que tout était couru d’avance, et que 300 pas pour tout cela, c’était légèrement long. L’intrigue est assez simple, voire même complètement prévisible. On se retrouve dans un lycée pour vampire qui nous rappelle beaucoup la Vampire Academy, la caricature et le cliché en plus. La plus grande partie de l’intrigue est centrée sur l’entrée de Zoey dans le Monde de la Nuit et sur la place qu’elle va prendre dans l’école. Dans un premier temps, elle est la petite amie du capitaine de l’équipe de foot, populaire et pourtant, elle devient une paria dès qu’elle se fait marquer. Puis vient le moment où notre héroïne découvre sa nouvelle vie, l’organisation de cette école si spéciale, elle se rend rapidement compte qu’elle aussi est spéciale (sa marque est remplie alors qu’elle débute à peine sa première année). Zoey va devenir la petite nouvelle d’un groupe pas très populaire, elle devient la cible de premier choix de la reine du bal, chef du groupe de filles le plus populaire, elle se bat pour conquérir le garçon le plus « canon » de l’école contre l’avis d’Aphrodite évidemment. Bref, une série américaine emplie de clichés, et c’est vraiment dommage.

Et pourtant, j’ai quand même passé un bon moment de lecture, c’est bien qu’il y a quelques points positifs. L’école de la Nuit mélange plusieurs mythologies la Grecque et l’Amérindienne, c’est plutôt intéressant de suivre cette société matriarcale qui porte un culte à la déesse Nyx, déesse Grecque de la Nuit qu’ils pensent être la créatrice de leur société. On remarque aussi que Nyx est plus importante, notamment lorsqu’elle interagit au travers de Zoey et de ses pouvoirs. Ce qu’il y a d’intéressant dans le développement des cours, c’est justement que l’on en apprend plus sur la société créée par les auteures et ce en même temps que Zoey, ça nous permet d’être un peu plus proches d’elle. Ce qui n’est pas forcément facile de prime abord.

J’ai aussi beaucoup apprécié c’est l’aspect « société à part », ils sont les rebus de la société, craints et méprisés pour ce qu’ils sont, il existe même des lobbies contre eux. Et pourtant, ils parviennent à s’introduire dans toutes les hautes sphères de la société. Ce qui les distingue, c’est la marque qu’ils portent sur le front, j’ai hâte de lire la suite pour voir comment tout cela évolue et surtout si l’on perd cet aspect immature au possible de ce premier tome.

88059071-18

Des personnages clichés et immatures

Zoey est une fille un peu particulière qui va devoir faire avec l’idée de devenir un vampire ou mourir. Elle a tout de l’héroïne parfaite, belle, intelligente, plus puissante que la normale, des amies en or, un petit-ami aussi parfait qu’elle. Bref, il y a tout pour avoir un bon divertissement, sauf que je la trouve beaucoup trop parfaite, beaucoup trop lisse à mon goût. Bref, je n’ai pas réussi à m’intéresser à elle, pour l’instant. J’ai quand même envie de voir comment va évoluer le personnage.

Les autres personnages sont à mon goût tout autant cliché : entre Eric monsieur je suis beau gosse et je ne sers pas à grand-chose d’autre, la garce reine du lycée, le beau-père détesté, la meilleur ami qui couche avec l’ancien petit-ami, sportif et idiot, la nouvelle meilleure amie mignonne, mais moins que l’héroïne, le meilleur ami gay, bref… Le seul personnage que je trouve intéressant c’est Néféret la grande prêtresse de Nyx, qui semble ne pas être aussi lisse qu’elle n’y parait !

88059071-18Si l’on peut donner quelque chose à ce roman, c’est bien son style agréable. Ce roman est écrit à deux mains (une mère et sa fille). Le roman se lit très vite et malgré les nombreuses faiblesses avec plaisir.

88059071-18 En résumé

Malgré l’aspect immature et cliché de ce tome, j’ai quand même passé un bon moment de lecture avec les personnages. Il ne fait certes pas partie des lectures les plus incroyables que j’ai pu lire, mais il se laisse lire avec un certain plaisir. Maintenant, étant donné les possibilités de l’intrigue, j’espère que tout va se décanter et nous offrir un développement de l’intrigue un peu plus adulte et mature. Je vous dirai cela lorsque j’aurai lu le second tome !


bonne lecture


Les + :

  • La mythologie
  • Certains aspects de l’histoire

Les — :

  • Des personnages clichés et immatures
  • une intrigue prévisible et faible

Et Vous ?

Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à m’en faire part dans un petit commentaire ! Bises.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s