Chroniques·Fantastique·Lectures

[Chronique #71] Les Contrées Imaginaires

a82

  • Auteur  : Lobo Grant
  • Edition : MKC Editions
  • Sortie le 02/2016, 126 pages, 8€
  • Thèmes : voyage, imaginaire, fantastiques, jeunesse, recueil, nouvelles
  • 4e de couverture : « Partez à la découverte des contrées de l’imaginaire au travers de dix nouvelles originales et fantastiques. Passé, présent ou futur, mondes oniriques ou altération d’une réalité s’enchaînent et se combinent avec un seul objectif.     « Jargaïn ouvre les yeux alors que les sirènes de la ville retentissent. C’est la troisième fois cette semaine, se dit-elle tout en s’asseyant sur le bord de son lit. Elle s’étire, passe la main dans ses cheveux d’ébène pour lisser rapidement son carré. Les Oracles des vents n’ont peut-être pas tort finalement' »»


Mon avis

J’ai reçu ce recueil de nouvelles en SP, il y a quelque temps maintenant, et je l’ai lu il y a tout aussi longtemps. Malheureusement, le retard monstrueux que j’ai pu prendre sur mes chroniques ne m’a pas aidé à chroniquer plus tôt. Lobo Grant a donc écrit un recueil de nouvelles basées sur le thème de l’imaginaire et de l’enfance avec une trame générale : celle de l’amour d’un père pour son enfant, d’histoire que l’on peut lire à son enfant avant qu’il aille dormir. Un thème que j’ai trouvé particulièrement touchant.

88059071-18

Le recueil nous offre onze nouvelles, onze univers complètement différents, plus magiques les uns que les autres, qui mettent en scènes des personnages forts, des situations de transitions marquant souvent le passage d’un enfant à l’âge adulte ou l’accomplissement de toute une vie, réalisation d’un vœu… Autant de passages importants dans la vie d’une personne qui peut le marquer de manière profonde. Il encourage tout en douceur les enfants à réaliser leurs rêves. Elle nous offre de quoi penser, des valeurs que nous devrions tous suivre dans 10 univers aussi lointains que différents, qu’éloigner dans le temps.

On sent tout particulièrement la voix du père dans ces écrits. Même lorsqu’il prend la voix d’une femme, on sent que la relation avec le père ou les parents en général est très importante. C’est un point de vue très affirmé que l’on retrouve dans chacune des histoires. Un personnage jeune (enfant ou jeune adulte) en plein questionnement avec un personnage masculin fort.  J’ai trouvé très touchante cette manière de mettre en exergue son amour pour sa propre fille dans ce recueil. Nous pouvons facilement nous mettre à la place de cette enfant. J’avais souvent cette impression qu’il était là, à mes côtés à me raconter lui-même ses histoires et cette impression de proximité était réellement agréable.

J’ai beaucoup aimé le parti pris par l’auteur d’accepter que l’univers qu’il crée avec son enfant soit fait d’imaginaire et de rêves. Beaucoup de parents réfutent et ont même peur d’un enfant possédant un imaginaire développé. Pour moi, plus un enfant est apte à rêver et à s’évader, plus il sera capable de faire fi des événements extérieurs et de l’horreur de l’humanité, son monde lui servant de baume réparateur. Bon, le risque c’est bien sûr de vivre plus dans les rêves que dans la réalité. Mais regardez-moi, je le fais depuis toujours, et je me porte très bien. Il ne faut pas avoir peur de l’imaginaire, comme il ne faut pas avoir peur du monde réel, trouver un juste milieu entre les deux, c’est le secret de l’équilibre !

88059071-18

Au niveau de l’écriture, nous ne sommes pas en reste. La plume est fluide et très réfléchie. On sent parfaitement la réflexion derrière chacune des phrases, la portée qu’elles peuvent avoir. Et c’est justement là tout mon problème. Lorsque l’on a des textes de cette qualité, c’est rageant et même frustrant de ne pouvoir en lire que quelques lignes ! J’en voulais plus, beaucoup plus ! Je voulais continuer de rêver et de voyager avec les mots de Lobo Grant. Chacune des histoires possède le potentiel de romans de centaines de pages, d’où la frustration. L’extrême frustration…

88059071-18

 En résumé

En quelques lignes, Lobo Grant est capable de planter un décor et de nous emporter dans un univers merveilleux qui trouve toujours le moyen de nous toucher en plein cœur. Nous avons une petite centaine de pages pour profiter de cette ambiance et de cette plume merveilleuse. Dix univers enchanteurs qui pourraient bien vous faire revivre des moments d’enfance et remontrer des souvenirs d’un bonheur familial, celui de la petite histoire du soir. Bien sûr, pour moi, quelques-unes sortent du lot, mais je vous laisse découvrir de quoi ces univers sont faits, en espérant qu’ils vous charment autant que moi.


Excellente lecture


  • Les univers
  • La plume
  • Le point de vue

Les — :

  • Les nouvelles (pas assez à ce mettre sous la dent !)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s