bit-lit·Lectures·New Adult

[Chronique #74] Les Etoiles de Noss Head, tome 4 – Origine 1ère partie

les-toiles-de-noss-head-tome-4-origines-premiere-partie-779979

  • Auteur : Sophie Jomain
  • Editions : J’ai Lu pour Elle
  • Sortie le 15 juin 2016, 388 pages, 7.2€
  • Thèmes : anges-noirs, loups-garous, romance paranormale, âmes-soeurs
  • 4ème de couverture : «Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire. »

Mon avis

Coucou mes rosiers, bien, si vous lisez le blog depuis longtemps, vous savez que je suis une grande admiratrice d’Urban Fantasy à la Française et dans mon panel d’auteurs se trouve la très talentueuse Sophie Jomain, dont j’ai lu une très grande partie des écrits. Après les trois premiers tomes absolument incroyables, plein d’émotion, d’action et d’amour (un amour puissant dont chaque fille rêverait). Ce tome est pour moi non pas une petite déception parce que les mots sont biens trop forts, mais un petit peu de deçà des précédents tomes. Disons que l’absence de certains personnages a été très pesante pour moi, et que les passages un peu plus longs qui en résultent m’ont un peu gêné. 

88059071-18

Après la très belle fin que nous avions eue pour le tome 3, il fallait bien se douter que rien ce ne passerait comme prévu pour les tomes suivants, Sophie Jomain, capable de laisser souffler un peu ses personnages ? Non, ça, c’est vraiment impossible ! Elle qui adore torturer ses personnages, et de nous malmener par la même occasion.

Ce tome est marqué par l’absence de deux des personnages masculins principaux : Darius qui s’est fait enlever après deux meurtres particulièrement sanglants à St Andrews qui ravive les rivalités entre les différentes communautés et Leith qui est parti chez son oncle et sa tante. Une absence qui nous pèse un peu, car cela nous prive de deux des plus belles relations de cette série. Mais, cela permet aussi de nous révéler un nouveau personnage, celui de Grigore. Si je l’avais déjà repéré lors du tome précédent, là, j’en suis littéralement tombée amoureuse (il fallait bien que je remplace Leith et Darius). Grigore se révèle touchant, attachant et particulièrement arrogant, bref tout pour me plaire.
Je suis quelque peu mitigée quant au comportement d’Hannah. D’un côté, elle se montre particulièrement courageuse et forte, muée par son nouveau statut de louve, alors qu’à d’autres moments, elle se laisse complètement abattre par la disparition de Leith et en devient parfois frustrante.

L’intrigue est donc tournée autour de l’enlèvement de Darius et du combat pour le récupérer contre des vampires particulièrement puissants et la recherche de Leith. Je ne vais pas vous spoiler l’intrigue de base, se serait vraiment dommage, mais j’ai vraiment hâte que vous lisiez tout cela pour comprendre dans quel bourbier nos amis se sont encore fourrés. On alterne entre passages calmes où l’amitié entre nos personnages prend tout son sens et péripéties portées par l’action et le dynamisme que connait la série. Malgré tout, le tome souffre d’un peu plus de longueurs que les trois précédents, ce qui m’a parfois dérangé.
Histoire de nous torturer jusqu’au bout, la fin est juste… atroce. Digne de celle du second tome. Je n’ai certes pas versé autant de larmes, je me souviens d’avoir eu un très gros bleus livresque après ce dernier, mais j’ai quand même hurlé ma frustration de vouloir absolument lire le cinquième tome dans la même édition.

Que seraient Les Étoiles de Noss Head, sans la plume et l’univers incroyable de son auteure ? Sophie Jomain nous emmène une fois de plus dans son univers si particulier qui se fait plus sombre et plus recherché à chaque tome. Elle nous livre de nouveaux rebondissements à chaque page et nous transporte par sa plume dans un monde d’émotions qui menacent de nous submerger à chaque instant. Les mots filent en même tant que les minutes portées par une mélodie que seuls nous cœurs peuvent comprendre, et nous fondons un peu plus à chaque instant. 

88059071-18

En résumé

Oui, j’ai souffert de l’absence de Darius et de Leith, mais j’ai aussi appris à adorer le personnage de Grigore. Comme toujours, beaucoup d’action, d’émotions, et une fin qui nous retourne complètement quitte à nous faire hurler de frustration et de désespoir (voire un subtil mélange des deux). L’univers nous emporte corps et âme avec lui, mené d’une main de maître avec la plume de Sophie Jomain. Il ne reste plus qu’à attendre la sortie du dernier tome maintenant. J’ai beaucoup de mal à résister à l’acheter en e-book, mais à force de détermination, je me rapproche de plus en plus de la date fatidique sans avoir craqué et je suis particulièrement fière de moi !


très bonne lecture


Les + : 

  • L’action
  • Les personnages
  • L’univers de l’auteure

Les — : 

  • L’absence de Darius et Leith
  • Les quelques petites longueurs

 

Et vous, qu’en avez-vous pensé, mes rosiers ? 

 

Dans la même série

Vertige-9782290082140-30Les étoiles de Noss HeasLes étoiles de Noss Heas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s