[Chronique #75] Evolutio

evolutio-853949-264-432

  • Auteur : Sophia Laurent
  • Edition : Independant Publishing
  • Sortie le 11 novembre 2016, 280 pages, 9.99€
  • Thèmes : expérience scientifique, adolescents, action, contemporain, changement de corps
  • 4ème de couverture : « À tout juste dix-sept ans et suite à un terrible accident, Tom, fils esseulé du multimillionnaire Donovan Wesley, voit son quotidien complètement chamboulé. Il est désormais poursuivi, recherché par des hommes sans nom, mais surtout, son sort se retrouve étroitement lié à celui de Logan Harrigton, son total opposé. Leurs existences sont dorénavant mêlées, incapables d’être dissociées. La vie de l’un dépendra de l’autre, et vice-versa. Une seule solution pour échapper au danger qui pèse sur eux : décrypter le mystère « Evolutio »… à leurs risques et périls. »

Mon avis

Coucou à tous, c’est un roman contemporain d’une auteure surtout connue pour sa série Ruines que je vous propose aujourd’hui. J’ai eu de la chance de faire partie des blogueurs qui ont pu lire son nouveau roman en avant-première. Je sors un peu de ma zone de confiance avec ce roman jeunesse, ils ont d’ailleurs tendance à souvent me décevoir à cause de l’attitude beaucoup trop enfantine et immature des personnages. J’avoue avoir été emporté dans le tourbillon d’action et d’émotions qui composent ce roman, les personnages étaient tout le contraire que ce que je craignais et j’ai été surprise, bien malgré moi, à la lecture de ce roman !

arabesque

Vitesse et action, voilà deux mots qui pourraient parfaitement résumer ce roman. Nous n’avons pas le temps d’apprendre à connaitre Tom, notre personnage principal que l’on plonge irrémédiablement avec lui dans un dédale d’aventures, qui s’enchainent avec une véritable frénésie. Il n’y a presque aucun temps mort, chaque menue découverte est suivie par une scène où l’action prend le pas. C’est un roman qui se passe dans un laps de temps très court, et l’auteur parvient parfaitement à transmettre le stress et la précipitation dans lesquels les personnages sont constamment.

Cet univers est particulier, il nous plonge dans un étrange mélange de fantastique et de science dont on n’a pas l’habitude. J’ai trouvé cela très intéressant de mêler la science à tout cela. Je ne suis pas scientifique pour un sou, et honnêtement j’ai tendance à ne rien y comprendre, du coup, j’aurais presque apprécié avoir plus de détails sur le processus scientifique mis en œuvre dans l’histoire !

On suit donc le point de vue de Tom, un jeune adolescent de 17 ans en conflit avec son père dont il reproche l’absence constante, et qui se met en danger pour essayer d’attirer son attention. Pour faire très court, Tom est un ado qui souffre énormément de toute cette solitude et qui, pour lui faire face, fait toutes les bêtises qui lui passent par la tête. Après un accident de voiture, il se retrouve dans le corps d’un autre ado et tente de comprendre pourquoi, comment, et comment retourner dans son corps surtout.

Si j’ai au départ été dérangée par l’écriture clairement marquée par le langage adolescent du narrateur, cette très légère contrainte a été très rapidement mise de côté face au dynamisme de l’action et aux personnages auxquels on s’attache très rapidement. L’univers de Sophia Laurent est plein de mystère, rempli de petites interrogations auxquelles on ne trouve les réponses qu’au compte-goutte. Le roman a beau être assez courant, il est bien plus intense et poignant que beaucoup de ses homologues de 800 pages. On plonge au cœur de l’âme de Tom, remuant avec lui ses plus intenses souffrances. Sophia Laurent ne lui épargne rien, et à nous non plus. 

J’ai particulièrement apprécié les personnages secondaires. L’accent est mis sur Tom, mais Sophia Laurent dépeint des personnages forts et attachants qui l’accompagnent tout au long de son parcours. Ils l’aident à comprendre son importance, l’aide à voir le bon et le beau autour de lui, si bien qu’il pourrait sortir de cette épreuve complètement changer. Les personnages évoluent de manière concluante. Et c’est particulièrement agréable de voir des personnages qui sont capables de se remettre en question, apprendre de leurs erreurs et faire face à ce qu’ils sont ! Évidemment, une petite romance nous ramène à l’enthousiasme de nos premiers coups de cœur amoureux, mais elle reste secondaire par rapport à l’action, en la soulignant agréablement plutôt que de prendre sa place.

Je pense que le summum de ce roman est le dénouement. On ne s’y attend pas du tout. L’auteure parvient à garder le suspense jusqu’au bout. Oui, j’ai versé ma petite larme, une fois n’est pas coutume ! C’est une partie que j’ai appréciée, elle est traitée toute en émotions contenues, avec une fin qui nous donne envie d’en lire plus, d’en savoir plus !

arabesque

En résumé

Je suis particulièrement heureuse d’avoir pu lire ce roman, dans un premier temps parce que je découvre de ce fait l’univers de l’auteure, ensuite parce que j’ai fait la connaissance de personnages très attachants qui m’ont donné envie d’en apprendre plus sûr eux et de connaitre la suite de leurs aventures. Si j’ai été un peu rebutée par le style d’écriture au départ, je n’imagine pas un autre style pour ce roman. La voix de Tom résonne encore dans ma tête comme si c’était de mon corps qu’il avait pris possession et je n’ai qu’une envie, retrouver courir à travers les rues New Yorkaise avec lui pour comprendre ce que signifie le mot Evolutio. 


très bonne lecture


Les + :

  • Le dynamisme, l’action
  • Les personnages
  • L’univers si particulier

Les — : 

  • L’écriture un peu « ado »
Publicités

2 réflexions sur “[Chronique #75] Evolutio

  1. J’ai beaucoup aimé également. L’écriture «ado» ne m’a pas spécialement dérangée vu que je m’y attendais un peu.
    J’ai également aimé le dénouement, par contre l’épilogue était mille fois trop bisounours pour moi. Bon, après, j’aime les ambiances sombres, donc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s