Chroniques·Fantastique·Fantasy·Lectures

[Chronique #81] Lady Helen, tome 1 – Le Club des Mauvais Jours

lady-helen-tome-1-le-club-des-mauvais-jours-823611-250-400

Auteur : Alison Goodman
Editions : Gallimard Jeunesse

Sortie le 18 Août 2016
Pages : 568
Broché : 19.50€
Poche : /
E-Book : /

Thèmes : Romance, Epoque Victorienne, démons, steampunk

Lecture : Septembre 2016

lintrigue-final

Londres, Avril 1812….

Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l’espoir de faire un beau mariage. Mais une bonne de la maison disparait, des meurtres sanglants sont commis, la plongeant soudain dans les ombres de la Régence. Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d’insouciance pour rejoindre lord Carlston et basculer dans un monde terrifiant ?

mon-avis-final

Ce livre a un peu été un coup de coeur lorsque j’ai vu la couverture sur un étalage dans ma librairie. Je craque pour ainsi dire extrêmement rarement sur la couverture d’un livre, du coup, c’est un peu une première fois. J’ai d’autant plus craqué lorsque j’ai lu la 4e de couverture. Si vous lisez mon blog depuis un peu moment maintenant, ma passion pour les intrigues fantastiques/fantasies se déroulant durant le XIXe anglais, sont comme une sorte de passion pour moi. C’est une amie qui a décidé de me le prendre pour mon anniversaire, et je l’ai dévoré et adoré ! Il y a dans ce roman, tous les bons ingrédients pour une histoire qui vaudra de l’or !

3026732

Il y a dans ce roman une ambiance toute particulière que j’ai vraiment appréciée. La couverture disant que l’on allait retrouver un univers mélangeant une romance à la Jane Austen et de la fantasy noire. J’adore tout particulièrement Jane Austen et ses personnages forts et indépendants, mais bien plus la fantasy noire à tendance horrifique. Ce qui a fait de ce roman, un choix parfait de lecture. L’histoire est en deux temps. Dans une première partie un peu plus longue, l’histoire se met en place, on rencontre les personnages, on essaie de comprendre en même temps qu’Helen qui elle est et ce qu’elle va devenir. Dans la seconde partie, tout le potentiel de l’histoire se développe et l’aspect plus noir est mis en avant. Cette partie est beaucoup plus rapide et d’autant plus intéressante.

L‘intrigue se développe de manière continue sur toute la durée de l’intrigue, en s’accélérant tout particulièrement sur la fin. Dès le départ, l’auteure instaure beaucoup de suspense sur Helen, sur ce qu’elle est, sur qui sont ses parents aussi. On découvre les différentes facettes de son rôle, de son pouvoir et du Club des Mauvais Jours. L’auteure garde cependant secrets un certain nombre de points sur l’existence du Club, sur le rapport avec la Reine, celui avec les démons et les volontés du Démon Suprême.

On retrouve des personnages assez forts, qui, il est vrai, m’ont fait penser à miss Bennett et Mr Darcy. Helen est une jeune femme, forte et pleine de vie. L’esprit vif et la langue bien pendue, elle ne laisse personne lui marcher sur les pieds, y compris son oncle (l’homme qui l’élève puisque ses parents sont morts) qui pourtant a une vision de l’honneur et de la famille bien particulière. Bien qu’elle a dû mal à laisser les volontés du club et celles de Lord Carlston, qui semble vouloir la protéger, en lui cachant peut-être un peu trop d’informations. Lord Carlston est tout à fait le type d’homme que j’adore en littérature. Froid, manipulateur, à la réputation plus que sulfureuse, il est tout autant protecteur, puissant et capable d’une certaine gentillesse. D’ailleurs, j’ai adoré la manière dont la romance entre les deux protagonistes s’est mise en place, tout doucement, jusqu’à ce que ça devienne une évidence. Un autre personnage que j’ai adoré, c’est Dirby, la femme de chambre d’Helen qui fait preuve d’un grand courage et de beaucoup d’humour.

La mythologie créée autour du Club des Mauvais Jours est très intéressante. Elle développe considérablement le thème du démon auquel elle ajoute le Vigilant, cette personne qui lutte contre le fléau qui ravage les rues de Londres. Les démons sont divisés par castes et les Vigilants qui paient chaque jour le prix fort pour les éliminés. Etre Vigilant est une véritable responsabilité et le mystère autour de cette communauté est encore entier.

En ce qui concerne la plume de l’auteure, j’ai été bluffée. J‘ai retrouvé tous les ingrédients de la romance victorienne que j’adore. De plus, j’ai apprécié que l’on se retrouve un tout petit peu avant l’époque victorienne, mais l’on retrouve tout de même le flegme, l’humour, les décors, le faste que j’adore tout particulièrement.

3026732

en-resume-finalJ‘ai adoré ce roman du début à la fin. J’ai découvert cette auteure avec ce roman et je dois admettre avoir été subjuguée par sa plume et son univers. Il y a quelques petits défauts, rien n’est jamais parfait, mais ils sont rapidement effacés par le reste de l’intrigue et les personnages. On se laisse prendre par les événements, par les émotions et par les relations entre les personnages. J’ai vraiment hâte de lire la suite des aventures de Lady Helen.

ma-note-final

5/5 – j’ai adoré cette lecture

3026732

les-points-forts-final

  • L’intrigue
  • La mythologie
  • Les personnages

les-points-faibles-final

  • Trop de secrets, pas assez de révélations
  • Des longueurs qui auraient pu être évitées.

Alors, qu’avez-vous pensé de cette série ? De ce tome ?
N’hésitez pas à commenter, aimer, Partager !
Bonne journée ❤

Publicités

2 commentaires sur “[Chronique #81] Lady Helen, tome 1 – Le Club des Mauvais Jours

  1. J’étais moi aussi très attirée par lez couverture, mais j’attendais d’en voir quelques avis avant de me lancer… Le tien est le premier que je lis, et du coup, ce livre atterrit discrètement dans ma WL !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s