bit-lit·Chroniques·Fantastique·Lectures

[Chronique # 91] Charley Davidson, tome 9 – Neuf Tombes et des Poussières

Auteur : Darynda Jones
Editions : Milady

Sortie : 21 octobre 2016
Pages : 475
Broché : /
Poche : 8.20 €
E-Book : 5.99 €
Thèmes : Romance paranormale, urban fantasy, démons, faucheuse, dieux
Lecture : Novembre 2016

lintrigue-final

Mon nom ? Jane Doe. En fait, pas vraiment, mais comme je ne m’en souviens pas… Oh, et je peux voir les morts.
Plus bizarre encore, tous ceux qui m’entourent depuis que je me suis réveillée sans mémoire semblent me cacher des choses. Heureusement, parmi eux il y a ce cuisinier hyper sexy qui me fait craquer – même si je sais qu’il ment comme il respire. Alors il a intérêt à bien se tenir, parce que je suis décidée à découvrir la vérité, et tant pis pour lui s’il se met en travers de ma route !

mon-avis-final

Si je devais définir ma relation avec la série Charley Davidson, je parlerais très certainement d’un amour inconditionnel. A chaque tome, je me jette dessus comme la fin sur le monde et dévore chacune des pages avec une impatience non dissimulée. Et ce tome-ci n’a pas fait exception ! Après la fin du huitième, c’était plus que compréhensif. Ce tome si, contre toute attente m’a laissé un peu sur ma faim. Je l’ai adoré du début à la fin, cela va sans dire mais, l’amnésie de Charley m’a gêné, il me manquait quelque chose durant ce tome !

3026732

Ce tome débute sur une toute nouvelle base. Charley est maintenant Janey (Jane Doe), le nom que l’on donne aux inconnues aux États-Unis, elle est serveuse pour un petit bar dans la célèbre ville de Sleepy Hollow (Icabod Crane, le Cavalier sans Tête, tout ça, tout ça…). Son pouvoir de déesse et la « perte » de sa fille lui ont fait perdre la mémoire, elle doit donc tout réapprendre sur elle-même. Cette quête d’identité est d’ailleurs assez touchante et l’on passe par tout un tas d’émotions alors qu’elle comprend qu’elle n’est pas comme les autres et qu’elle peut faire des choses que les autres ne peuvent pas.

Pourtant, quoi qu’il se passe, Charley reste Charley, et elle parvient toujours à se retrouver dans des situations abracadabrantes dont elle se sort par une pirouette magistrale, mémoire en berne ou non. Les intrigues sont multiples comme toujours, entre un soupirant un peu trop… collant, un cavalier sans tête, des démons à la pelle, Charley n’a vraiment pas de quoi s’ennuyer. On retrouve avec plaisir son humour, sa folie, son caractère au travers d’une intrigue toujours aussi bien ficelée. Les actions se succèdent avec rythme et se multiplient pour arriver à une conclusion toujours plus spectaculaire.

J’ai adoré la manière dont les émotions ont été transmises dans ce roman. Alors que Charley essayer de combler le vide de sa mémoire, tous ces amis se retrouvent eux aussi à Sleepy Hollow pour tenter, doucement de lui rappeler qui elle était. J’ai de nombreuses fois eu les larmes aux yeux en voyant tout l’amour qu’ils pouvaient lui transmettre alors même qu’elle les traitait comme des parfaits inconnus. Mais le plus touchant reste encore sa relation avec Reyes ! Même alors qu’elle ne le reconnaît pas, son attirance pour lui reste inchangée, alors qu’elle sait qu’il représente le mal en personne. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de l’aimer. (Bon, en même temps… Ça se comprend…).

Malgré tout, j’ai eu l’impression que l’intrigue régressait tout au long de l’histoire, même si nous avancions, le fait que rien n’avançait m’a frustré ! Si ce n’est à la toute fin, où là, nous avions eu le droit à notre lot de révélations ! ENFIN ! Il a fallu que Charley soit amnésique pour que l’on apprenne enfin ce que nous attendions depuis neuf tomes ! La mythologie est de plus en plus poussée et recherchée, on commence à voir que la fin de la série approche !

La plume de Darynda Jones est toujours incroyable. On sent un réel changement au fil des tomes, à mesure que les personnages évoluent. On ne perd pas ce le point d’orgue de la série, à savoir l’humour, mais malgré tout, on commence à entrevoir le sérieux de leur quête et le danger qui plane au-dessus de leurs têtes. L’auteure met l’accent sur la transmission des sentiments ce qui nous plonge dans un tome émotionnellement plus prenant que les huit précédents.

3026732

en-resume-final

Même si j’ai trouvé ce tome légèrement en deçà de tous les autres, je passe toujours un très bon moment de lecture en compagnie de Charley et de toute sa clique ! (Bon ok, surtout Reyes et Osh !) Cette fin est magnifique et nous promet un tome dix plein de surprises et de révélations et j’ai vraiment hâte de voir ce que nous prépare Darynda Jones pour la conclusion de la série. Si l’on reste dans la même verve que tout ce que l’on a vu jusqu’à maintenant, cela promet d’être spectaculaire ! Tout ce que je peux dire, c’est qu’il me tarde d’avoir les prochains entre les mains !!

ma-note-final

4.5/5 : J’ai aimé cette lecture

3026732

les-points-forts-final

  • L’humour
  • La plume
  • La mythologie/les révélations

les-points-faibles-final

  • L’intrigue stagne un peu

Alors, qu’avez-vous pensé de ce tome ? De la série ?De cette auteure ?
N’hésitez pas à commenter, aimer, partager !
Plein de belles découvertes livresques ❤

Publicités

2 commentaires sur “[Chronique # 91] Charley Davidson, tome 9 – Neuf Tombes et des Poussières

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s