Ciné·Ciné/série·culturons nous !

[Série #21] Cinq bonnes raisons de regarder Versailles

Coucou à tous !

Voilà bien longtemps que je ne vous avais pas fait de petite chronique ciné/série, et j’ai décidé de recommencer avec une série que j’ai particulièrement adorée : Versailles. Je ne le répéterai sans doute jamais assez, en tant que grande fanatique d’histoire et notamment du siècle de Louis XIV et de son successeur, je traque toutes les séries historiques du genre. Mon passe-temps favoris est de décrypter l’intrigue et de relever toutes les erreurs historiques. Je remercie mes études de m’avoir fournies quelques bases en la matière, mais je suis toujours avide de vérité historique et ce petit jeu me pousse à chercher toujours plus loin pour avoir mes réponses, et j’adore ça. Alors oui, il y a des erreurs dans Versailles, et j’entends déjà certains amateurs légèrement étroits d’esprit, récrier ces fautes. Mais n’oublions pas que nous sommes face à une série, qui s’inspire certes, de personnages et de faits réels, mais une série tout de même. Libre aux scénaristes que faire ce qu’ils veulent de leurs personnages et intrigue ! Après tout, on a bien fait d’Abraham Lincoln un chasseur de vampires !

Synopsis

Versailles, 1667. Louis XIV a 28 ans. Pour soumettre la noblesse et imposer définitivement son pouvoir absolu, il lance la construction de Versailles… comme on tend un piège. Louis XIV est un jeune roi hanté par un traumatisme d’enfance, la Fronde, une rébellion des nobles contre son père, Louis XIII… Il va se révéler être un stratège politique hors du commun, manipulateur, machiavélique, et va « inventer » Versailles pour éloigner les nobles de Paris, les garder sous contrôle, et progressivement transformer le château en une prison dorée. Il est aussi capable de passions romanesques. Mais comment les vivre quand on est le plus grand roi du monde ?

share

trouhans-logo-foxaep-arabesque

Reprise d’une trame historique complexe, modernisée et romancée

Versailles s’inscrit dans les codes des autres séries du même genre qui voient le jour ces dernières années : de l’histoire, du sexe, de la violence, des complots et du pouvoir. Des codes mis en place par les Tudors, qui ont été poussés à leur paroxysme avec Game of Thrones et tant d’autres. Ici, on ne déroge donc pas à la règle. Alors oui, je pourrais m’étendre sur les erreurs historiques (le chevalier du Rohan, la relation entre Philippe et sa femme, entre Louis XIV et Henriette, l’histoire des poisons, Madame de Montespan, la folie apparente du roi, Claudine…), mais je n’en ai aucune envie. Si j’avais voulu regarder un récit précis de la vie à Versailles à cette époque, un documentaire ou une émission de Stéphane Bern aurait largement fait l’affaire. Ici, c’est bien le drame historique qui nous intéresse. Et de ce point de vue là, nous sommes servis ! Les scénaristes ont parfaitement su reprendre les mythes et les histoires connus pour en faire un pitch qui parvient à nous plonger directement à l’époque et à nous tenir en haleine. On ne s’ennuie pas, et on se prend même à rêver à la vie de château (même s’il faut avouer que c’était un univers particulièrement oppressant où seule la beauté comptait).

versailles_saison_2_0

Des intrigues politiques secondaires qui donnent du dynamisme à la série  

Bon, la trame historique c’est bien, mais quand est-il des petites histoires qui donnent du pep’s à la série ? Eh bien, ici aussi plutôt bien servis ! Les histoires secondaires s’enchaînent, se résolvant parfois un peu trop vite quand on voit l’étendue des complots. Cependant, cela permet de donner du corps aux personnages secondaires, notamment celui de Fabien ou de certains nobles souhaitant trouver leur place à la cour. De plus, cela humanise les personnages de Louis et de son frère. On pense toujours à Louis XIV comme un homme infaillible entouré de femme, on oublie très souvent la jalousie maladive qu’il avait contre la « liberté » de son frère ou les nombreux problèmes de santé qu’il pouvait avoir (merci la consanguinité). De la même manière Philippe reste le frère excentrique, qui aime tant se déguiser en femme, on oublie sa solitude et son désir de faire la guerre. On a en quelque sorte l’envers du monarque absolu et de son entourage proche.

650719

Des acteurs qui incarnent parfaitement la grandeur et la décadence de Versailles

Quand on pense Versailles, ce qui nous vient en tête immédiatement, outre Louis XIV, ce sont les fêtes à profusions, les complots, les volontés hégémoniques d’un homme qui se pensait au-dessus des autres, au-dessus même de Dieu ! C’est quelque chose que l’on retrouve parfaitement ici, porté par un duo d’acteurs incarnant parfaitement ces idéaux. George Blagden, incarnant le Roi Soleil et Alexander Vlahos, qui lui, est le visage de « Monsieur », le frère du Roi. Que vous dire, mis à part qu’ils sont tous deux parfaits pour ce rôle. Si j’ai eu du mal dans le premier épisode, mes doutes se sont envolés très rapidement. J’avoue avoir un très gros faible pour Philippe, le fait qu’il sorte de l’ombre de son frère et qu’il soit autant mis en valeur, le rendent vraiment touchant. Bon, seul petit bémol, ils sont britanniques et irlandais, on ne peut pas toujours tout avoir !

VERSAILLES Saison 1 - Episode 1

Des personnages qui évoluent tout au long de l’intrigue

L’air de rien, c’est important, parce que lorsque les personnages stagnent, on s’ennuie rapidement. Chaque personnage mène son petit bonhomme de chemin. Encore une fois, j’ai une petite pensée émue pour Philippe qui parvient à mener à bien son rêve, à Claudine, Henriette ou même Louis avec Versailles. On se rend bien compte que chaque action a une conséquence, parfois funeste !

maxresdefault

Les costumes et les décors

Il n’y a pas à dire, ils ont fait un travail spectaculaire au niveau des costumes et des décors. Bon, bien sûr, ça aide de tourner dans les châteaux marquants de l’époque tels que les châteaux de Versailles, de Vaux-le-Vicomte, de Champlâtreux, ou de Lesigny (dont beaucoup se trouvent non loin de chez moi, petite fierté personnelle). Il y a une réelle recherche d’authenticité dans les costumes, les décors qui nous aident vraiment à revenir quatre cents ans en arrière ! 

critique-versailles-serie-jardins

Eh voilà ! Je viens de vous donner cinq bonnes raisons de regarder Versailles, une série haute en couleur qui nous amène dans la vie fastueuse de Louis XIV et ces grands rêves de conquêtes et de suprématie française ! C’est une série où l’on redécouvre certains grands de l’histoire de France, tout en nous délectant d’une intrigue romancée sur fond historique !
Pour ceux que ça intéresse, le tournage de la saison 3 a commencé en mai, pour une diffusion sur Canal +, certainement fin 2017 début 2018 !

Et vous ? Avez vous vu la série ? Qu’en avez vous pensé ?
N’hésitez pas à partager vos impressions avec moi !
En attendant, je vous souhaite plein de jolies découvertes culturelles ! 

 

Publicités

5 commentaires sur “[Série #21] Cinq bonnes raisons de regarder Versailles

  1. Cette série me tente depuis longtemps, j’adore cette période de l’histoire, et ton article me donne encore plus envie de la voir. Mais bon j’ai déjà tellement de séries en cours que c’est dur de trouver le temps ^^

    J'aime

      1. Oui effectivement c’est toujours bon à savoir ! Surtout que l’ambiance générale, les costumes et les décors ont l’air vraiment géniaux

        J'aime

  2. Et non je n’ai pas vu cette série bien que, passionnée par le Roi Soleil mais, comme tu le sais, je ne suis pas une avide du petit écran. Je préfère de loin lire un bon livre … Bises ma Dodo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s