Rendez-Vous Littéraires·TOP

TOP 10 : mes auteur.e.s préféré.e.s

Bonjour, bonjour !

Aujourd’hui, on se retrouve sur le blog pour un petit post rapide où je vais vous parler de mes auteur. e. s préféré. e. s. C’est un article que j’ai envie de vous faire depuis longtemps, il y a beaucoup d’auteurs de SFFF, forcément, puisqu’il s’agit de mon domaine de prédilection, mais aussi d’autres genres et notamment le thriller ! Je vous laisse découvrir !

Georgia Caldera

Auteure de nombreuses séries fantastiques comme Les Larmes Rouges ou encore Victorian Fantasy, mais aussi ses romances comme la série Hors de… ou encore Nos Chemins de travers (et bientôt Nos Vagues à L’âme), Georgia Caldera est une auteure que j’aime particulièrement pour sa sensibilité, ses personnages profonds et réfléchis et son univers.

Je l’ai découverte avec la série Les Larmes Rouges, qui a été pour moi un immense coup de cœur et je suis tombée immédiatement amoureuse. Il faut dire qu’il y a tout ce que l’on recherche, univers sombre, personnages brisés et complexes, rebondissements, une véritable réflexion bref, je vous conseille fortement ses romans, vous n’en sortiez pas indemnes !

Cassandra O’Donnell

Auteure totalement polyvalente, elle est notamment l’auteure de la série Rebecca Kean, mais aussi Des Sœurs Charbrey ou Les Aventures Improbables de Julie Dumont, elle écrit aussi des séries pour les plus jeunes comme Malenfer ou Les Mondes Secrets de Sombreterre (entre beaucoup d’autres choses). Je l’adore pour son univers particulier, son humour et son franc parlé.

Je l’ai découverte avec Rebecca Kean, une série fantastique réunissant tout ce que j’aime dans ce domaine, une héroïne géniale, des personnages secondaires attachants et mordants, et un univers complet et complexe surtout ! J’adore son ambivalence, elle peut passer d’un registre à l’autre avec une facilité déconcertante, tout en gardant sa plume acérée et son humour ! Les Aventures Improbables de Julie Dumont, est d’ailleurs un des romans où j’ai le plus ri !

Sophie Jomain

Encore une auteure française, oui ! Elle possède elle aussi de nombreuses séries à son actif comme Les Étoiles de Noss Head ou Felicity Atcock, mais aussi d’autres romans, en one shot comme Quand la nuit devient Jour ou d’autres romances. J’adore particulièrement son univers, son humour et ses personnages poignants. Sophie possède le don de nous transporter avec elle dans une multitude d’émotions, toujours avec justesse et j’avoue volontiers avoir versé mon lot de larmes.

Je l’ai découverte avec ses deux séries fantastiques, deux genres totalement différents, mais aussi géniaux l’un comme l’autre ! Toujours entre rire et larmes, action et romance, on a le mélange parfait pour passer de très bons moments de lecture.

Patricia Briggs

Auteure américaine (comme les quelques suivantes, reines incontestées de l’Urban Fantasy dans le monde), Patricia Briggs est notamment connue pour sa série Mercy Thompson et son spin-off Alpha & Omega. Héroïnes au caractère bien trempé, un monde en constante mouvance, de nombreuses créatures et toujours plus de découvertes, l’auteure possède une plume bien à elle, qui lui permet de jongler entre humour et émotions avec brio.

Je l’ai découverte avec Mercy Thompson, à l’époque où j’ai découvert toutes les séries d’Urban Fantasy et que je cherchais la pépite parmi toutes les autres. Elles ont été rares à vraiment percer, mais cette série est vraiment à part et mérite que l’on s’intéresse à elle. Le seul bémol serait le nombre de tomes, je ne suis pas une amatrice des séries qui s’éternisent trop. Parfois, trois voire cinq sont largement suffisants ! Mais, on ne se lasse jamais vraiment lorsque c’est bien écrit !

Jeaniene Frost

Cette Américaine est l’auteure de ma série préférée de tous les temps. Oui, je ne suis absolument pas objective dès qu’un certain Vlad pointe le bout de sa canine dans une de mes lectures… Mais que voulez-vous, à chacun ses obsessions… La mienne à plus de cinq cents ans et des dents pointues ! Auteure De Chasseuses de la Nuit et de tous ces spin-off dont Le Prince des Ténèbres (*soupire*), Jeaniene Frost est une auteure possédant le dont de vous charmer. Des personnages attachants, des romances surprenantes et toujours plus de dents acérées !

Je l’ai découverte avec Chasseuse de la Nuit, où je suis littéralement tombée amoureuse de tous les personnages masculins de l’univers, oui, oui, tous. Bon, ma préférence est très vite arrivée, mais… Ils m’ont tous séduite ! Son univers est sombre, plein de rebondissements, d’action, d’humour aussi, elle aime torturer ses personnages, mais en même temps, elle leur offre des romances parfaites, alors il faut bien qu’elle leur complique la tâche !

Ilona Andrews

Je connaissais ces auteurs de nom depuis un bon moment, mais, n’étant plus édités en France, j’ai dû attendre la réédition de Kate Daniels pour réellement découvrir l’univers (et j’ai été soufflée), mais bien plus encore avec Dynasties, qui a su se frayer un chemin tout particulier vers mon cœur cet été. J’aime son univers, et les mondes qu’elle crée, j’aime son humour et son engagement, j’aime des personnages si… en fait, il n’y a pas de mots. Les femmes sont des battantes, suivent leurs codes et s’y tienne avec des valeurs fortes. Les personnages masculins sont… des psychopathes à tendance surprotectrice, arrogante et… affreusement canon (parce que oui, il faut le dire).

Je l’ai donc découverte cette année avec Kate Daniels, et j’ai trouvé dans cet univers une véritable source d’inspiration. C’est le genre de roman qui vous donne la banane, de l’action à revendre, une héroïne à la grande gueule qui ridiculise tout le monde, des secrets, un univers si particulier et un début de romance comme on les aime, bref, c’est à lire absolument !

Karen Marie Moning

KMM est surement celle qui m’a fait découvrir et adoré l’Urban Fantasy avec la série Fever. Du haut de mes treize ans, je découvre un univers sombre, empli de monstres que je n’avais jamais encore rencontrés, un personnage masculin qui ferait fantasmer n’importe qui et une héroïne un peu « poupée arc-en-ciel », qui se transforme en véritable machine de guerre. Des secrets, encore plus de monstres, d’actions et de rebondissement et une romance si particulière, si prenante, si sombre. Bref, cette lecture m’a changé à jamais et me hante encore tous les jours.

Je l’adore pour la manière dont elle arrive à me retourner le cerveau à chaque fois que je lis un de ses romans, j’en fais même des insomnies tellement ça m’obsède. Je l’aime parce qu’elle ne fait rien comme les autres et que ses univers sont si complets et complexes, plein de possibilités. Elle fait partit des génies de l’Urban Fantasy et je ne pourrais jamais assez la remercier pour m’avoir fait découvrir un monde aux possibilités multiples où j’ai réussi à trouver un équilibre !

J.K. Rowling

On ne la présente plus. Je ne vais pas être très originale et dire que JKR à bouleverser mes croyances et mes goûts quand j’ai lu le premier tome d’Harry Potter à 8 ans. Depuis j’aime la magie et les créatures magiques. Ce n’est qu’en relisant vraiment les tomes aujourd’hui, que je me rends vraiment compte de la subtilité de sa plume et de tous les messages qu’elle fait passer dès le début. Comme quoi, Harry Potter n’est pas qu’une série jeunesse, elle offre des possibilités pour tout son lectorat. De l’humour, de l’inventivité, un univers si incroyable.

Dan Brown 

Rare représentant masculin de cette liste, Dan Brown est mon gros coup de coeur. J’adore ces livres qui savent manier avec brio, suspense, thriller, art, histoire, énigmes. J’apprends toujours beaucoup de choses lorsque je le lis et je fais aussi de belles découvertes en termes d’art (et c’est très important pour moi). Avec lui, on voyage, on découvre, on apprendre, on se laisse porté par cette plume fluide et poignante qui agit devant nous comme un véritable film.

J’ai eu la chance de lire le premier tome vers dix-huit ans, j’avais déjà commencé mes études d’histoire de l’art, j’ai donc été en mesure de comprendre bien plus facilement certains aspects des histoires, et c’est d’ailleurs surement pour cela que j’ai été si passionné par cet univers. J’ai lu tous les romans très rapidement et ça a toujours été une véritable révélation pour moi. Sauf peut-être le dernier que je trouve un peu moins bon.

Fred Vargas

Encore une Française ! Fred Vargas, auteure de polar et notamment de la série avec Adamsberg. J’ai découvert cette auteure grâce à ma prof de français de troisième et j’ai adoré et lu tout ce qu’elle avait écrit jusqu’alors. Elle possède une plume sarcastique qui correspond parfaitement à son personnage principal. Je ne saurais même pas comment vous décrire ce que je ressens lorsque je plonge dans un Fred Vargas, toujours est-il que j’en ressors toujours chamboulée, surprise, et frustrée de m’être fait avoir parce que je n’ai pas su découvrir qui était le tueur ! Et c’est un exploit en soi !

Bonus : Lemony Snicket

les-desastreuses-aventures-des-orphelins-baudelaire-tome-9-la-fete-feroce-2920872

Mon bonus va à l’auteur des Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, une série qui m’a marqué, mais surtout accompagnée durant toute mon enfance et qui a beaucoup joué sur mon goût pour la lecture. Univers riche en couleurs, héros inventifs, débrouillards et intelligents, plongés au coeur d’une société secrète, avec un monstre aux fesses qui ne recule devant rien pour leur voler leur fortune, des aventures, des bouleversements. Un monde parfait que j’ai adoré du début à la fin !

 

Bien voilà, je crains avec une préférence pour les femmes en termes d’écriture et pour les univers sombres et les héros au sale caractère, c’est plus facile de s’identifier aux personnages qui nous ressembles non ? En tout cas, si cela vous intéresse, vous pourrez retrouver des chroniques sur les séries que j’ai citées sur le blog !

Et voilà, c’est tout pour ce top !
J’espère qu’il vous aura plu !  
Et vous, quel. le. s sont vos auteur. e. s préféré. e. s ?

Publicités

7 commentaires sur “TOP 10 : mes auteur.e.s préféré.e.s

  1. C’est simple : parmi ceux et celles que tu as cité je ne connais per-sonne !

    Moi j’aime bien… Olivier Peru, et Pierre Grimbert, je suis plus mitigée sur Samantha Bailly parce qu’autant j’ai adoré Oraisons et Métamorphoses, autant j’ai été déçue par Souvenirs Perdus (la fin surtout)… mais au final j’ai assez peu d’auteurs fétiches… !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s