bit-lit·Chroniques·Lectures·Urban Fantasy

[Chronique #100] Alpha & Omega, tome 3 – Jeu de Piste

Auteur : Patricia Briggs
Editions : Milady

Sortie : 2012
Pages : 373
Broché : /
Poche : 7.10 €
E-Book : 5.99 €
Thèmes : Fantastique, romance paranormale, urban fantasy, loups-garous
Lecture : Mars 2017

trouhans-logo-foxaep-arabesque

lintrigue-final

Depuis que les loups ont révélé leur existence, c’est sur Charles, l’exécuteur du Marrok, que repose la responsabilité de discipliner les meutes des États-Unis. Bien qu’il endosse ce rôle avec stoïcisme, sa compagne, Anna, devine la violence qui le ronge de l’intérieur. Détourné provisoirement de sa fonction de bourreau, Charles devient un héros malgré lui pour aider le FBI à traquer un dangereux tueur en série. Un tortionnaire qui considère les loups-garous comme des proies de premier choix…

mon-avis-final

C’est avec plaisir que je renoue avec Patricia Briggs et Charles et Anna dans ce troisième tome spin-off de la série Mercy Thompson. Comme toujours, P. Briggs arrive à me happer avec celle dans son univers très rapidement, et je ne me lasse toujours pas, ce qui est assez rare, parce que généralement, les séries trop longues et moi ne faisons pas bon ménage. Donc, cela ne sera une surprise pour personne si je dis que j’ai encore une fois adoré ce tome, je dirais même que pour l’instant, c’est mon préféré de la série !

trouhans-logo-foxaep-arabesque

Ce roman commence avec un Charles tourmenté et littéralement hanté par les fantômes de ses crimes, à tel point qu’il a peur qu’ils s’attaquent à Anna et décide donc de s’éloigner d’elle, quitte à en faire pâtir leur couple, déjà fragile. Anna elle, consciente que quelque chose cloche, cherche à faire entendre raison à Bran (vaste programme) et de lui demander d’arrêter d’envoyer Charles exécuter les loups à tour de bras. Je trouve ce couple particulièrement touchant depuis le début, et j’aime beaucoup la manière dont ils ont réussi à aller au-delà de leurs différences.
Ce tome commence par une note sombre et durant tout le long de l’intrigue, on se questionne sur comment ils vont parvenir à faire face. Charles se mure dans son silence, Anna a souvent l’impression d’agir dans le vide. Bref, on assiste tout de même à de beaux moments entre eux, leur relation s’approfondit, ce qui nous permet aussi d’en apprendre un peu plus sur les Omega et leur magie si particulière, mais aussi sur le rôle de Charles dans la meute et sur son implication politique. Loin de n’être qu’un tueur comme tout le monde semble le croire, il se révèle aussi être d’une finesse politique impressionnante et de savoir particulièrement bien mené sa barque parmi les hommes.

Ce tome est très rythmé et l’intrigue plutôt bien menée. Comme toujours, l’auteure ne facilite pas la vie de ses personnages, et l’action et l’enquête sont justes et bien dosées. Si l’on sait assez rapidement qui est le tueur, la fin est cependant pleine de rebondissements et on ne voit pas le coup venir ! Comme toujours, P. Briggs sait comme amener le lecteur là où elle le veut et on se fait balader comme des bleus.

L’auteure utilise le POV multiple pour ce roman, celui d’Anna et de Charles, mais aussi d’autres personnages comme Asil ou Leslie, l’inspecteur du FBI. Si je trouve ça plutôt agréable d’avoir le point de vue de plusieurs personnages, je trouve dommage qu’il n’ait pas été plus approfondi. En effet, le début de l’histoire est marqué par le POV de tous ces personnages, alors que la suite ne contient plus que ceux d’Anna et Charles. Je trouve cela particulièrement dommage, car cette rupture alourdit considérablement la narration. De plus, j’aimais beaucoup de POV de Leslie, je suis un peu déçue ne ne pas l’avoir lu plus longtemps. En fait, j’ai l’impression que l’auteure s’est servie de ce POV comme un raccourci littéraire pour placer les éléments qu’elle voulait et a laissé tomber par la suite. C’est dommage, parce que ces personnages secondaires n’ont pas été suffisamment approfondis. Du coup, on ne peut pas vraiment s’attacher à eux, alors que certains et notamment Isaac et Leslie méritaient mieux que cela.

Ce tome est aussi marqué par la mythologie toujours plus recherchée de l’auteure. En effet, ici, on plonge un peu plus dans les mythes amérindiens (que je trouve passionnants) et notamment dans leurs relations avec les esprits. Charles a hérité des dons chamaniques de sa mère et ce dernier le plonge dans la tourmente lorsqu’il se retrouve hanté, sans aucun moyen de protéger Anna. On approfondit aussi toujours plus l’univers des faes, avec des créatures qui, jusqu’ici, nous étaient totalement inconnues. À chaque roman, je découvre de nouvelles choses, de nouveaux mythes et j’adore ça, c’est une véritable petite pépite de mythes et de légendes en tout genre !

trouhans-logo-foxaep-arabesque

en-resume-final

J’ai pris un vrai plaisir avec ce tome d’Alpha & Omega. Retrouver Anna et Charles est toujours un véritable bonheur. Ils sont touchants et leur relation est posée, mature, drôle et malgré leurs différences, ils sont beaux, et c’est un de mes couples préférés de l’Urban Fantasy ! Quant à cet univers qui ne cesse de s’étendre et nous surprendre, je prends toujours un grand plaisir à me replonger dedans, que cela soit avec Alpha & Omega ou Mercy Thompson ! Vive la suite.

ma-note-final

5/5 : j’ai adoré cette lecture

trouhans-logo-foxaep-arabesque

 

les-points-forts-final

  • Les personnages
  • L’univers
  • La plume

les-points-faibles-final

  • Les raccourcis
  • Le POV multiple

 

Dans la même série

Alpha & Omega, tome 0 —L’Origine
Alpha & Omega, tome 1 – Le Cri du Loup
Alpha & Omega, tome 2 — Terrain de Chasse

Alors, qu’avez-vous pensé de ce tome ? De la série ? De cette auteure ?
N’hésitez pas à commenter, aimer, partager !
Plein de belles découvertes livresques !

Publicités

3 commentaires sur “[Chronique #100] Alpha & Omega, tome 3 – Jeu de Piste

  1. J’adore Patricia Briggs et ses séries Mercy Thompson et Alpha & Omega, mais à un point… ! Je crois que ça fait partie des rares séries que je relis intégralement tous les ans xD
    J’ai beaucoup aimé ce tome mais il m’a particulièrement faite flipper, j’ai vraiment eu peur pour Anna… Vu que l’auteure n’hésite pas du tout à faire souffrir ses personnages aha. Et la fin, bon sang, quelle fin !! Alistair est d’une classe, punaise…

    J'aime

  2. J’aime bien alpha et oméga, c’est une série de cœur. On a des personnages que l’auteur ne cherche pas à protéger, de l’action… au final, un roman qui nous met au défi de le jeter dans un coin sans achever la lecture

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s